Effets des entraînements de vitesse, d’endurance et de résistance sur les muscles

L’exercice physique provoque des modifications physiologiques variables selon la nature et l’intensité de cet exercice. D’une manière générale, tout l’organisme se transforme comme la formation d’enzymes, la capacité et la puissance cardiaque, la sécrétions des glandes, l’apparence des muscles, etc…

entraînement musculaires

Ces transformations ne sont pas toutes bien connues et le resteront encore sûrement longtemps mais on connaît plus ou moins aujourd’hui l’impact des différentes formes d’entraînement sur les fibres musculaires ainsi que le cœur.

Les différentes sortes de fibres musculaires :

Chaque individu possède à la naissance, trois sortes de fibres musculaires. Les fibres dites « lentes », les fibres dites « rapides » et les fibres intermédiaires.

Selon la personne, ces trois sortes de fibres sont réparties naturellement et héréditairement en proportion très variables .

  • Les fibres musculaires lentes :

Elles ont la capacité de bien utiliser l’oxygène provenant de la respiration et sont très peu fatigables. Les personnes ayant une prédominance de fibres musculaires lentes seront douées pour les efforts prolongés.

  • Les fibres musculaires rapides :

Elles sont à l’inverse des fibres lentes. Elles utilisent très peu d’oxygène et sont très fatigables. Elles conviennent donc très bien pour les efforts courts et intenses.

  • Les fibres intermédiaires :

Très polyvalentes, ces fibres utilisent bien l’oxygène lors d’un entraînement d’endurance, se comportent comme les fibres rapides lors d’un entraînement de vitesse et supportent très bien un long entraînement de résistance. Elles conviennent donc très bien pour un coureur de demi-fond par exemple.

interval training

L’impact des différentes sortes d’entraînement sur nos fibres musculaires :

  • L’entraînement de vitesse :

Lors d’un entraînement de vitesse, les fibres rapides conservent leurs caractéristiques, les fibres intermédiaires ont tendance à se « transformer » en en fibres rapides et les fibres lentes perdent leur efficacité à utiliser l’oxygène.

  • L’entraînement d’endurance :

Lors d’un entraînement d’endurance, les fibres lentes sont plus performantes et utilisent mieux l’oxygène, les fibres intermédiaires se « transforment » en fibres lentes et même les fibres rapides utilisent mieux l’oxygène.

  • L’entraînement de résistance :

Les fibres lentes sont moins performantes dans leur capacité d’utiliser l’oxygène et deviennent plus fatigables. Les fibres intermédiaires sont plus adaptées à ce type d’entraînement.

entrainements vitesse

En résumé :

  • Le type d’entraînement peut modifier considérablement nos prédispositions naturelles.
  • Les transformations vers une plus grande résistance mais surtout vers une plus grande endurance sont beaucoup plus importantes que vers une plus grande vitesse.
  • Le développement d’une qualité aura un impact néfaste sur les autres. Il sera donc impossible de développer sa vitesse et son endurance.

Les programmes de MultiGym MTL :

Le personnel qualifié de MultiGym MTL développera des programmes d’entraînement spécifiques pour vous en fonction de vos attentes mais aussi de vos qualités et prédispositions naturelles.

Vous pourrez suivre ces programmes sur tous nos équipements (tapis de course, vélo elliptique, rameur, appareil fitness et musculation, etc…), obtenir une progression optimale et avoir un développement musculaire idéal.

Venez vite vous inscrire et commencez à sculpter votre corps ! Cliquez-ici pour voir notre promotion !